C ""


0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 

100 ( 308).
,

 -  ()
34 (, , , )
7 ()
8 (, )
113 (, , , )
106 (, , , )
65 (, , , )
8 (, , , , )
128 (, , , )
14, (, )
13 (, , )
22 ()
10 (, )
33, (, )
75 (, , , )
95 (, , , )
12 (, , , )
82 (, , , )
7 (, , )
9 (, , )
72 (, , , )
36 (, , , )
10
8 (, , , )
19 (, , , )
11 (, , )
13 (, , , )
7 (, , )
26 (, , , )
7 (, , , )
7 (, , , )
8 (, , , )
12 (, , , )
32 (, , , )
20 (, , , , )
190 (, , , )
30 (, , , )
34, , ()
7 (, , , )
133
16 (, )
7 ()
29 (, , )
12 (, , , , )
31 (, , , )
10 (, )
51 (, , , )
8 (, , , )
44 (, , )
78 (, , , )
94 (, , , )
41 (, , , , )
14 (, , , )
15, ()
33 ()
10, (, )
74 (, , , )
40 (, , , )
111 (, , , )
72 (, , , )
38 (, , , )
14 (, , , )
21 (, , )
33 (, , )
9 (, , , )
7 (, , )
61 (, , , )
85 (, , , )
9 (, , )
240 (, , , )
23 (, , , )
17 (, , , )
83 (, , , )
76 (, , , , )
51 (, , , )
63 (, , , )
9, ()
18 (, , , )
31 (, , )
419 (, , , )
6 (, , )
16 (, )
18 (, , )
7 ()
50 (, , , )
11 (, , )
144, (, , )
216 (, , , )
19 (, , , )
61 (, , , )
181 (, , , )
96 (, , , )
16 (, )
64 (, , , , )
9 ()
12 (, , , )
85 (, , , )
7 (, )
85 (, , , )
49 (, , , , )
18 (, )

(, , , )

1. .. . ( 4).
: 1. : 64.
: -, , -... : - , , . , , : - , . ... , . - . , , ..." . , " ": " , , , , , - , ". . , , , : , . , , , ... , , , ... - ...
2. , , . ø.
: 1. : 126.
: . ø. , . . ø. . . 1844. - «» . , , , — , . — — … , ; , , «» . , «» . .; «» ; , , , , — ø, , , : « !..» , «» . … , ...
3. .. . ( 5).
: 1. : 77.
: ( 5). 15 1838 - . . , . , , , , . : , . "" , . , : " , , . . . porte-papier . , , . - . - ", ", - 10- . . . , , . , ... ... ...
4.
: 1. : 127.
: , — , — ». — , . . , , — . … … , , … , , . — ? — . , : — … … … . — ? ? — , . . — : . , — , , , , . II -. , , , … . . , -. . — ? — . . … . — . — ! — . — , — ....
5. . . ""
: 1. : 6.
: que la Russie entière admira, mais dont quelques vers exprimant je ne sais quelle soif de liberté déplurent en haut lieu. On l’envoya au Caucase. A son retour, au bout de trois ans, il publia un petit recueil de poésies, où se trouvait la pièce que nous offrons à nos lecteurs. Tout le monde lettré s’unit pour saluer en lui le successeur du poète qu’il avait célébré. Mais bientôt à l’occasion d’une dispute avec le fils d’un ambassadeur, on lui donna de nouveau l’ordre de retourner au Caucase. C’est là, qu’à la suite d’une querelle futile, il fut provoqué par un de ses camarades de régiment, et périt comme Pouchkine. C’était en 1841; Lermontoff avait vingt-sept ans. Le petit poème du «Novice» («Mtsyri») est écrit, en vers de huit syllabes, à rimes uniquement masculines, mais alternantes. Cette forme ajoute à la poésie, par sa monotonie même, une énergie singulière. On l’a comparée au travail incessant d’un prisonnier frappant à coups redoublés sur les murs de son cachot. M. Mérimée a bien voulu se charger de la révision de notre traduction: un pareil nom dispense de tout éloge et nous n’avons que des remercîments à lui adresser. : «» 1814 , , ; ...

© 2000- NIV